Les Auréliens

En partenariat avec le TANDEM Douai Arras et la ville de Sin-Le-Noble, FestiPlanète vous propose de mieux connaître Aurélien BARRAU grâce à François GREMAUD et Aurélien PATOUILLARD

affiche du film des fraises pourle renard

Crédit Photo Théâtre Vidy Lausanne

Les deux Aurélien n’ont pas que le prénom en commun, Plus qu’un signe !

« Aurélien Barrau, ça vous dit quelque chose ? Cet astrophysicien aux longs cheveux christiques devenu figure de proue du combat écologique, est également docteur en philosophie. Comme d’autres scientifiques, il n’a de cesse d’alerter mais c’est un peu comme s’il criait dans le désert. D’où l’idée du metteur en scène suisse François Gremaud de confier sa parole à un acteur, Aurélien Patouillard et de la déplacer sur une scène de théâtre pour lui offrir une autre caisse de résonance. Par sa présence et par ses gestes qui convoquent l’imaginaire de ceux qui l’écoutent, la conférence du 3 octobre 2019 d’Aurélien Barrau à l’Université de Lausanne devient un texte de théâtre. Il se trouve qu’il y a dans le texte d’origine – qui commence par « je vous fais d’ores et déjà mes excuses, ça ne va pas être très drôle, ça ne va pas être très gai » – un véritable souci d’écriture et d’adresse avec, paradoxalement, pas mal d’humour. Pour la petite histoire, les deux Aurélien n’ont pas que le prénom en commun : ils sont nés dans la même ville à un an d’écart et Aurélien, l’acteur, a démarré par des études de physique, comme Aurélien le scientifique, avant de passer au théâtre. Plus qu’un signe ! » Source site du TANDEM

Le TANDEM Douai Arras

Le TANDEM Scène nationale est le fruit du rapprochement entre le Théâtre d’Arras et l’Hippodrome de Douai. Un ensemble de 6 salles (allant de 90 à 750 places) + 1 cinéma classé art et essai, qui accueille près de 70 spectacles contemporains théâtre, danse, musique, cirque, jeune public… et plus de 150 films chaque année ! Source Théâtre contemporain.net

Clin œil amical à Roland et Bernadette POQUET

Il abandonne l’enseignement pour créer à Douai un centre d’action culturelle

L’hippodrome et la vie culturelle douaisienne doivent beaucoup à Roland. En marge de son métier de prof de français en collège, Roland Poquet fait du théâtre et, pendant 10 ans, monte des pièces lors des fêtes de Gayant dans la cour de l’hôtel de ville. En 1970, il abandonne l’enseignement pour créer à Douai un centre d’action culturelle, avec l’appui des Houillères du Nord-Pas-de-Calais. Puis, ayant milité pour que le vieil hippodrome de Douai devienne un lieu culturel, il en prend logiquement les rênes quant une scène nationale y est créée en 1986. Dix ans plus tard le voilà chargé du volet culturel de la candidature lilloise aux JO de 2004, de la programmation de danse contemporaine à l’ouverture du Phoenix de Valenciennes. Passionné par le débat d’idées, il crée le Cercle de réflexions alternatives (CRéA) ainsi qu’un groupe de réflexion, La Lanterne, également creuset d’une aventure théâtrale qui a déjà accouché de plusieurs spectacle. Source le Blog du CRéA

Bernadette et Roland lors de leur pot de départ de la région, en compagnie d’Auriane Aït LASRI actuelle adjointe à la Culture de la ville de Douai – Crédit photo JLD

Mardi 17 mai

A 20h00

Salle Maria CASARES Sin le Noble 

Les deux Aurélien

Aurélien BARRAU

Crédit photo Wikipédia

Devenu astrophysicien, Aurélien BARRAU s’est  spécialisé dans la physique des astroparticules, particules du milieu interstellaire, et des trous noirs. Il travaille pour le Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie de Grenoble, et enseigne à l’université de Grenoble. Très engagé sur la question écologique, pour le protection de l’environnement et le développement durable, Aurélien Barrau est connu pour avoir lancé un appel dans le journal Le Monde, suite à la démission de l’ancien ministre de l’écologie, Nicolas Hulot. L’appel, signé par plus de 200 personnalités, invité les lecteurs à participer à une action « ferme et immédiate » pour lutter contre le réchauffement climatique. Source Wikipédia

Aurélien PAROUILLARD

Aurélien Patouillard commence par des études de physique à Paris et découvre en parallèle le travail sur le clown. En 2000, Il intègre la compagnie Brigitte Dumez, se familiarisant notamment avec la technique Body Mind Centering. En 2004, il entre à la Manufacture où parallèlement à ses études, il met en scène Au Maroc de Botho Strauss avec Laetitia Dosch et, à sa sortie, une première version de L’homme assis dans le couloir. Depuis 2007, il a travaillé en tant qu’acteur avec Éric Vigner en France et Alexandre Doublet, Muriel Imbach et Dorian Rossel en Suisse.  Source Art-Artist Résidency

 

 

diam fringilla nunc dolor. Aliquam ante. suscipit non ut Phasellus Donec