Drôles de petites bêtes

Vous pensiez les connaître? Elles vont vous étonner..

Pour beaucoup les chauves souris et les  araignées sont juste supportables dans les décorations d’Halloween. En s’attaquant aux idées reçues, les écologues du cabinet Auddicé vont changer votre vision de ces drôles de petites bêtes, et elles deviendront vos meilleures amies!

Maquette usine de batteries

L’homme n’a eu de cesse, consciemment ou inconsciemment,  d’éliminer des maillons de la chaîne alimentaire soit parce qu’ils le gênaient dans son expansion mais aussi par peur. Les chauves-souris et les araignées en subissent encore les conséquences.

Les chauves-souris

La France est riche en espèces de chauves-souris, puisqu’on y trouve 34 des 41 espèces présentes en Europe… Sans parler des 132 vivant dans les territoires et départements d’outre-mer.Toutes les espèces françaises sont considérées comme insectivores. Elles consomment effectivement mouches et moustiques, coléoptères, papillons et pucerons, mais araignées et autres petits invertébrés sont aussi au menu.

photo de Chauve souris conférence drôles de petites bêtes festiplanète

Et c’est grand comment ? En France vous ne croiserez que des espèces de petite taille, mesurant entre 3,5 et 10 cm de haut. C’est-à-dire que les plus petites font la taille d’un ticket de cinéma, et les plus grandes, la taille d’une souris d’ordinateur ! Leur envergure peut par contre être beaucoup plus imposante, évidemment.

Les espèces de chauves-souris présentes en France appartiennent à quatre grandes familles :

  • les Minioptéridés
  • les Molossidés
  • les Rhinolophidés
  • les Vespertilionidés.

Source : Musée National d’Histoire Naturelle 

Les araignées

L’araignée se distingue de l’insecte par le fait qu’elle possède huit pattes, qu’elle est dépourvue d’antennes et de pièces masticatrices. À la différence de l’insecte, dont le corps est formé de trois segments (tête, thorax, abdomen), celui de l’araignée n’est composé que de deux parties : le céphalothorax, qui est issu de la fusion de la tête et du thorax, et l’abdomen. Ce dernier porte les filières, organes produisant la soie. Les deux parties sont reliées par un fin pédoncule. À l’extrémité du céphalothorax, l’on trouve les pédipalpes, qui sont les organes sensoriels de détection et de manipulation des proies, et qui, chez les mâles, servent à la reproduction, ainsi que les chélicères qui peuvent prendre la forme de crochets ou de pinces.

Source :  Site Futura planète

Yoann ROULET

Yoann ROULET

Ingénieur écologue

Auddicé Environnement

ZAC du Chevalement
5 rue des Molettes
59286 Roost-Warendin

Sylvain LECIGNE

Sylvain LECIGNE

Arachnologue expertise et génie écologique

Auddicé Environnement

ZAC du Chevalement
5 rue des Molettes
59286 Roost-Warendin

Gratuit – Tout public

REPORTÉ

de 14h30 à 15h30

 

Logo du cabinet Auddicé

Googlemaps_Parc Fenain rue de la Motte Julien - Douai

Cinéma le MAJESTIC 600 boulevard de la Répblique Douai

Les droits de la nature

Les droits de la nature

Les droits de la nature et pour la protection du vivantLe 14 mars, en partenariat avec la Faculté de droit de l'Université d'Artois de Douai et dans le cadre de la semaine sur la nature organisée par la faculté, FestiPlanète a invité Marine CALMET  pour une conférence...

felis fringilla quis, porta. Lorem ut commodo nec sem, leo dolor