Les droits de la nature et pour la protection du vivant

En partenariat avec la Faculté Alexis de Tocqueville de Douai, FestiPlanète invite Marine CALMET pour une conférence sur les Droits de la Nature et la nécessité de reconnaître de nouveaux droits pour la protection du vivant

Les Droits de la Nature sont un champ juridique nouveau qui reconnaît les écosystèmes et entités du Vivant comme sujets de droits et membres de la communauté interdépendante de la vie : la Communauté de la Terre.

« L’Humanité met en danger la santé des écosystèmes, la survie de nombreuses espèces animales et végétales ainsi que les conditions de sa propre survie sur Terre. Il est urgent de proposer de nouveaux modèles de gouvernance et de repenser l’organisation de notre société en harmonie avec le Vivant. Une conférence mêlant vidéos et photos afin d’aborder les concepts des droits de la nature, du crime d’écocide et de la protection des limites planétaires, pour comprendre ce tournant juridique et civilisationnel. » Marine CALMET

Marine CALMET

Marine CALMET

 Présidente de l’association WildLegal qui lutte pour les droits de l’Amazonie et des peuples autochtones. Elle est également juriste pour l’association NatureRights .

GRATUIT – Tout public

Reporté

Logo Université d'Artois Logo Wild Legal

Googlemaps Faculté de Droit Douai

Université d’Artois

Faculté de Droit Alexis de Tocqueville – Rue d’Esquerchin Douai

Santé environnementale et Covid 19

Santé environnementale et Covid 19

E-conférence : Santé environnementale et Covid 19"C’est un des enseignements majeurs du nouveau coronavirus : l’environnement, autrement dit tout ce qui nous entoure, a des effets directs sur l’organisme humain. La prise de conscience est lente en France dans ce...

Drôles de petites bêtes

Drôles de petites bêtes

Drôles de petites bêtes Vous pensiez les connaître? Elles vont vous étonner.. Pour beaucoup les chauves souris et les  araignées sont juste supportables dans les décorations d'Halloween. En s'attaquant aux idées reçues, les écologues du cabinet Auddicé vont changer...

efficitur. Donec ipsum nec in suscipit